Natation

La pratique est accessible à tous (handicap physiques et sensoriels). L’approche pédagogique proposée par la Fédération Handisport permet dans un premier temps aux licenciés d’apprendre à nager dans un objectif d’autonomie.

Ce “savoir-nager” pourra entre autre permettre une orientation vers une pratique loisir ou compétitive permettant de parfaire son apprentissage des différentes nages. Une orientation vers toutes sortes d’activités nautiques sera également possible grâce à l’ensemble des acquis obtenus avec le “savoir-nager”.

 

CAPACITÉS DÉVELOPPÉES

  • Renforcement musculaire
  • Coordination des gestes
  • Optimisation des capacités existantes

Quatre techniques de nage sont règlementées : papillon, dos, brasse et nage libre (communément appelé crawl).

AMÉNAGEMENTS RÈGLEMENTAIRES

Application de la règlementation FINA avec alinéa complémentaire selon le profil pathologique du nageur. Ces adaptations sont diffusées à tous les officiels FFH et FFN.


IMPORTANT

PREAMBULES CIRCUIT DE COMPETITIONS

Dames & Messieurs

Avenir : 12 ans et moins (2007 et après)

Jeunes : 13-16 ans (2006 – 2003)

Juniors : 17-20 ans (2002 – 1999)

Seniors : 21-44 ans (1998 – 1975)

Masters : 45 ans et plus (1974 et avant)


TABLE DE COTATION

Chacune des performances chronométriques individuelles réalisées par les nageuses et nageurs correspond à un calcul de points basé sur la table de cotation IPC (mise à jour au 12/01/2018). Celle-ci est propre à chaque sexe, classe et épreuve.


CLASSEMENTS SUR LE CIRCUIT HANDISPORT

Le classement de chaque épreuve se fera à partir des points acquis par la nageuse ou le nageur sur l’épreuve lors de la compétition. L’ensemble des classements par épreuves sera mixte et multi-classe de handicap, par catégorie d’âge.

 

MATERIEL

Identique à la pratique en milieu valide : maillot de bain, combinaison homologuée FINA, bonnet, lunettes et accessoires divers. L’ensemble de ces équipements est disponible dans tous les magasins de sport.


L’initiation en petit bassin est préconisée (entre 60 et 120 cm de profondeur).

Présence et surveillance obligatoire d’un responsable de la sécurité (Maître-Nageur Sauveteur).

Lors de l’initiation de personnes lourdement handicapées, il est conseillé d’avoir un intervenant formé par pratiquant.

La natation handisport fait également partie du Conseil inter fédéral des Activités Aquatiques (CIAA) du CNOSF qui a mis en place les tests de l’École de Natation Française (ENF) : le Sauv’Nage et le Pass’port de l’eau, constituant une démarche pédagogique incontournable pour tout public débutant.